• Construite par l’Association l’Avenir, pour accueillir les parents des enfants soignés pour cancer à Rabat mais qui habitent en dehors de cette ville. Son objectif principal était de diminuer le nombre d’abandons de traitement et de rendre les conditions du traitement plus douces. Réalisée avec l’aide de nombreuses personnes physiques et morales qui ont donné de leur temps, de leur argent ou de leur savoir—faire, elle a été inaugurée par SAR La Princesse Lalla Meryem le 30 mai 1 995.

 

  • La Maison de l’Avenir met à la disposition des habitants 22 chambres (54 lits), une salle de jeux, des salons, une cuisine équipée, une salle à manger et un jardin. Les parents peuvent y loger seuls pendant le séjour de leur enfant à l’hôpital ou encore avec leur enfant malade, s’il est traité en ambulatoire. Quand le malade arrive la première fois, il est accompagné des 2 parents ou de la mère seule, plus rarement du père seul ou d’une autre personne. Par la suite, la maman vient le plus souvent seule.

 

  • Le personnel comprend une directrice de la Maison, une secrétaire, quatre femmes de ménage et un chauffeur. Le fonctionnement de la maison est financé par l’Association l’Avenir ; les familles y contribuent de façon symbolique (1 ODHS par nuitée et par accompagnant).

 

  • La maison de l’avenir héberge en moyenne 600 familles par an, bien que le nombre de nouvelles familles ait diminué depuis 2 ans, s’expliquant par l’ouverture des unités de Fès et Marrakech. Dans le même sens, les deux régions les plus représentées sont El Gharb et Tanger Tétouan, suivies de l’Oriental. La région de Fès Boulmanen est représentée que par 7% au lieu de 11% les années précédentes. Le nombre de nuitées est 13.990, le TOM 75%, la DMS 11 jours