Médecin Psychiatre HIH CHU Hassan II
Présidente De L’ARAMM
Soutien psychologique aux malades cancéreux

 

Parce que le principe même de la médecine implique une prise en charge globale du patient et parce que le cancer constitue une expérience éprouvante qui affecte la personne concernée et son entourage dans de nombreux aspects de sa vie, l’angoisse du lendemain, la perte des repères, l’altération de l’image, la difficulté à communiquer avec ses proches sont autant de facteurs qui peuvent déstabiliser le patient et le rendre psychiquement vulnérable, c’est pourquoi l’état psychologique des patients doit être pris en compte avec une grande attention par les soignants. Cette prise en compte se fait dans un premier temps au cours du dispositif d’annonce, inclus dans un (plan cancer) relativement structuré.

Dispositif d’annonce


A pour objectif : que chaque patient bénéficie, au moment ou il apprend sa maladie et alors qu’il se trouve en situation de grande fragilité et de détresse, des meilleures conditions d’information, d’écoute et de soutien. Ce dispositif d’annonce correspond à une ou plusieurs consultations dédiées à l’annonce puis à la remise par le médecin traitant d’un programme personnalisé de soins (PPS) .


Le temps d’accompagnement


Il inclut écoute, soutien, information .Il permet au malade et à ses proches d’être informés des différents soutiens, psychologiques et sociales. La prise en charge psychologique des patients atteints du cancer et de leurs proches est aujourd’hui une nécessité mieux prise en compte, elle fait appel à des techniques et outils spécifiques pour chaque âge, basés sur les thérapies cognitivo-comportementales. Des groupes de paroles peuvent être organisés à l’initiative de l’établissement de soin ou d’associations. Animés par des Professionnels, ces groupes permettent d’échanger, de rencontrer des personnes confrontées aux mêmes problèmes, et aux mêmes inquiétudes, le patient peut exprimer et parler de choses qu’il gardait pour lui. Des groupes de paroles pour les proches des patients, les parents des enfants malades, sont aussi importants pour les soutenir afin d’accompagner au mieux le patient

 En conclusion


La psycho-oncologie est une partie intégrante des soins de support, elle permet de juguler les difficultés lors de : l’annonce, le traitement, le changement de l’image du corps, les effets secondaires, rechutes, phase palliative…

2.jpglogo_atlantic_2.jpgpartenaire.jpgObservatoire-National-des-Droits-de-l-Enfant.jpgsidiali.jpgbpp.jpgchuh2-.jpglogo-L'Economiste.jpgPresses_logo_assabah.jpgLogo-CIH.jpgRapport-de-stage-au-sein-de-Poste-Maroc-Barid-Almaghrib1.jpgmaroc-theatre-national-mohammed-V.JPG1.jpgmegarama.jpg